Mon compte
livraison GRATUITE à partir de 60€ d'achat
Recherche

Tips contre l'anxiété et les crises de panique

Publié par Samantha Speissegger le

Comment identifier ma crise de panique ?

  • Transpiration
  • Nausée
  • Impression d'étouffer
  • Douleur dans la poitrine
  • Pouls accéléré
  • Respiration plus rapide
  • Vertige
  • Tremblements
  • Fourmillements dans les bras et les jambes
  • Sensation soudaine de chaud ou de froid
  • Sentiment d’irréalité
  • Peur de perdre le contrôle
  • Crainte de mourir

Pourquoi ai-je ça ?

Les crises de panique sont souvent liées à une phobie ou à un traumatisme (récent ou ancien, donc refoulé). Elles peuvent être très ponctuelles c'est-à-dire arriver une fois ou deux dans la vie d'un humain, lors d'un événement très stressant par exemple. Mais lorsque cela devient récurrent c'est plus handicapant et des comportements d'évitement se mettent en place.

Les comportements d'évitement c'est quoi ?

Lorsque que l'on a une crise dans un endroit public notre cerveau catégorise cet endroit comme "dangereux" ce qui fait que si nous y retournons, c'est avec appréhension et donc la peur d'avoir peur se met en place. Plus l'anxiété prend le dessus sur notre vie, plus nous faisons d'attaques de panique et plus il y a d'endroits à éviter. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus que notre chez nous de safe. S'il vous plaît, prenez le dessus avant de ne plus pouvoir mettre un orteil dehors, de ne plus pouvoir convoiter les magasins car vous avez peur du regard des autres, parce que vous avez l'impression qu'il y a écrit "anxiété" sur votre front.

Rituels pour se sentir mieux 

Les petits rituels que vous entretenez lorsque que l'angoisse commence à monter, au début ça fait du bien mais après plusieurs mois, le cerveau analyse cela comme une prévention à la peur, donc ça ne marche plus réellement. Par exemple, dès que ça n'allait pas je mettais un épisode de Gossip Girl sur mon tel (merci l'application Netflix). Sauf que j'ai commencé à mettre un épisode chaque matin sur le chemin du travail. Des épisodes que je connaissais déjà par coeur en plus. Mais le problème c'est que de mettre l'épisode par prévention cela me faisait penser à l'angoisse finalement car je me disais : "je vais mettre ça pour ne pas angoisser dans le RER". Mais non, non et NON ! Il faut se dire "aujourd'hui je vais faire ça c'est cool" ou "aujourd'hui je vais affronter l'autre conne c'est chiant", que ça soit positif ou négatif on s'en fout tant que vous pensez à autre chose. C'est mieux si c'est positif quand même ! Eh oui, compliqué mais pas tant que ça finalement.

La peur

Dites-vous une chose, la peur est la première cause de l’anxiété et des problèmes relationnels sur terre. La peur nous fait imaginer des scénarios catastrophes qui se produisent parfois, mais la plupart du temps ils ne se produisent jamais. Par exemple à force de penser à : "est-ce que je vais vomir etc" (ma phobie est de vomir). Plus tu penses à ça, aux images du passé, des scènes que tu as vécues plus ton cerveau comprend que c’était un moment désagréable du coup il se met en mode « peur ». D’où les crises d’angoisses.

Si je n’avais pas peur de vomir je pense que j’aurais vomi en faisant des crises pour me libérer du mal de ventre or premièrement ce n’est pas la solution pour que ça se calme car le problème de base vient du cerveau et non du ventre et puis surtout vu que j’en ai la phobie j’ai toujours tout fait pour me reprendre et ne pas me sentir mal à ce point. Quand ton corps panique il pense qu’il y a un réel danger devant toi or le danger c’est toi-même qui le créer.

Tout ça est une question de respiration et de visualisation. Quand la peur arrive tu la laisses arriver et partir calmement, n’ai pas peur d’elle sinon elle va s’amplifier. Respire doucement, cela va t’éviter d’avoir la nausée et d’avoir le souffle coupé.

C’est comme les gens qui ont peur des araignées ils vont en voir là où y’en a même pas et même si elle est présente mais à 15m ça leur fait peur, c’est irrationnel mais c’est comme ça.

Il ne faut pas que la peur t’handicapes et que tu n’oses pas en parler. C’est l’une des phobies les plus répandues dans le monde. Sais-tu d’où elle vient ? On dit souvent que ça vient d’un événement traumatisant. Personnellement je n'ai jamais été réellement sûre à 100% de l’événement en question mais je sais que ça remonte à l’école maternelle/ primaire. Puis, si tes parents ont des tendances anxieuses ce n'est pas étonnant que tu en aies également car cela se transmet de génération en génération.

Comment faire pour éviter la crise de panique ?

Si la peur est trop installée respire et pense à un endroit où tu te sens bien jusqu’à ce que ça te calme. Imagine un monde merveilleux. Concentre toi sur autre chose si tu n’as pas la possibilité de t’accorder une pause. Observe ce qui t’entoure, discute avec quelqu’un d’un sujet qui t’intéresse, concentre toi sur le travail, il faut que ton cerveau décroche du danger. Rien n’arrivera si tu décides que t’es plus fort(e) que ta peur. Il faut que tu comprennes ça. La respiration abdominale est primordiale pour laisser s'en aller l'angoisse également. Il y a un exercice merveilleux qui est de prendre une inspiration par le nez en gonflant le ventre, de bloquer 3/4 secondes puis d'expirer par la bouche et de renouveler jusqu'à temps que le corps se détende. Lien sur la respiration abdominale ici.

Si l'anxiété t'handicape au point de ne pas vivre ta vie je te conseille de commencer par des huiles essentielles ou du CBD en huile, ponctuellement lorsque l'angoisse monte. Puis si ça ne passe pas, il faut éventuellement, essayer un traitement anxiolytique pour voir si ça aide. Puis en dernier recourt un traitement anti-dépresseur si rien d'autre ne fonctionne. Je prends actuellement des anti-dépresseurs alors que je ne suis pas dépressive -bien que l'anxiété nous fasse perdre le goût de la vie parfois-. Cependant les anti-dépresseurs m'aident à me battre car ça m'a mis dans une routine de "guérison" puis cela régule bien l'humeur, on redevient soi-même. Le sport et la nourriture saine aident beaucoup également. 10 minutes de sport suffisent à ce que ton cerveau reçoive de l'endorphine. L'endorphine c'est ce qui rend heureux tout simplement ! Enfin, avoir un projet ou une passion nous motive et laisse de côté nos peurs.

Et SURTOUT, faites un tri dans votre entourage. Pas de place pour les relations toxiques !

Que faire quotidiennement pour vaincre mon angoisse ?

Le principe est relativement simple il vous suffit d'affronter. Si vous avez une phobie regardez des vidéos de celle-ci, sortez et affrontez la crise. Faites petit à petit les choses qui vous font peur. Au début il risque d'y avoir des périodes de rechutes car c'est compliqué de s'en débarrasser, mais au bout d'un moment votre cerveau va se régler tout seul.

Est-ce que voir un Psychologue ou un Psychiatre peut m'aider ?

Tout d'abord sachez que cela un coût donc je ne vais pas dire que c'est LA solution parce que pour moi cela ne l'a pas été. Mais certaines personnes trouvent la bonne personne du premier coup. Sachez que les psychologue ne sont pas remboursés ou juste selon certaines mutuelles. En revanche, les séances en psychiatrie le sont et ils peuvent vous prescrire des médicaments contrairement aux psychologues.

Les différentes thérapies en cas d'anxiété chronique/crises de panique :

 


bon site explicatif sur l'anxiété en général: https://www.mes15minutes.com/anxiete/

← Article précédent



Laissez un commentaire